Quand l’entrepreneur organise un événement – Mes 10 conseils

Certaines choses ne sont pas simples mais doivent être faites. Voici la phrase que je répète le plus souvent en ce moment. Savoir mettre en place un événement est un indispensable pour  l’entrepreneur selon moi. Parce qu’on veut que sa marque fasse l’événement, il faut savoir le créer. Ce n’est pas facile et des sociétés existent pour vous assister dans cette démarche.

Pour ceux qui sont décidés à passer à l’action, je vous propose mes 10 conseils pour être sur de ne rien oublier pour la réussite de l’événement qui célébrera votre produit!

N°1 – La date

Je suis intimement persuadé que le choix de la date contribue à 50 % à la réussite d’un événement. Le jour de votre lancement: c’est VOTRE jour. Point.

Même Apple ne sort pas ses produits le dimanche. Donc évitez le trop plein d’originalité et gardez cette journée pour vos brunchs ou les balades. Vos clients feront pareil. Le vendredi et le samedi sont tentants pour l’esprit léger qu’ils représentent. Mon avis est que cette option n’est envisageable que si l’on est certain de préparer un BIG event. Cela n’a Rien à voir avec la qualité de projet mais mettez-vous à la place de vos guests. Le vendredi et samedi soir restent très souvent des moments exceptionnels à partager avec des amis ou en voyage. Après si,comme Orange à Abidjan, vous avez Kim Kardashian sur votre guest list… La réflexion sur la date peut-être plus rapide.

kim kardashian orange abidjan

N°2 – Le lieu

Il y a quelques semaines, j étais donc invité au lancement de Barel Colection. La réception avait lieu dans une galerie du 11e arrondissement de Paris. Connaissant les fondatrices, je suis persuadé que ce choix n est pas anodin. En effet, la galerie, renvoie à l’idée de l’art. Ceci est le prolongement de l’image qu’elles veulent donner à leur produit: élégant, artistique, esthétisme. Barrel collection est la 1ère box consacrée à l univers des spiritueux.

barrelle collection kahi

 

On ne lance pas des sneakers dans un musée de même qu’on ne lance pas une marque de bijoux dans un pub irlandais. Soyez cohérents.

Infos: 

Barrel Collection est le premier rituel mensuel dans l’univers des spiritueux. www.barrelcollection.com Facebook https://www.facebook.com/barrelcollection

N°3 – Le produit

 

Avoir un bon produit à vendre peut être utile…;)

kahi totem box

Moi-même au lancement du coffret Totem Box 😉

N°4 – La communication

Chers entrepreneurs, notez ceci: la communication est un métier. Les sociétés que vous admirez sont très souvent fortement conseillées. La base est bien entendu de penser au communiqué de presse, à l invitation, à la relance, …Donner les informations claires (metro, train, bus, parking, etc.).

N°5 – Un accueil chaleureux

Les hôtesses ou hôtes d’accueil sont à l’événement ce que la carte de visite est au rdv pro. La 1ère impression. La 1ère impression laisse la place à des à priori difficiles à effacer. De façon générale, ce point est très souvent compris.

J’ajouterai juste que selon moi il n’y a pas de mal à demander à des amis de jouer ce rôle. Une agence coute cher quand on débute. Cependant il faut absolument que ces amis aient bien compris l importance du projet pour vous. Qu’ils se sentent investis d’une mission. En somme, un accueil au niveau de votre amitié.

N°6 – Le choix des invités

J’adore organiser des événements. Ca fait 10 ans que ça dure. Ceux qui ont été étudiants avec moi et qui lisent ces lignes en savent quelque chose.

Mes co-organisateurs ont du mal à comprendre le temps énorme que je passe sur une liste d’invités. Je ne détaillerai pas ici ma “méthodologie” pour une liste mais mon conseil est de penser à la fabrication des cocktails. Comment faire le meilleur cocktail? Ce n est presque pas une métaphore. Posez vous vraiment cette question là. Que trouve-t-on dans un cocktail? Du fondamental, de l utile, de l inutile, du décoratif…Vous saisissez?

J’étais invité il y a quelques mois au lancement du “women lounge” Maridié. Étaient présents des blogueurs, des clientes, des amis, des attachés de presse et…oh…Totem tv était là aussi:

Infos: Maridié By Lixya “Lounge For Woman” Facebook: https://www.facebook.com/maridiebylixya

N°7 – Un buffet

Ralala… Ne surtout pas mécontenter les fameux piques assiettes. Ce sont eux qui vous lyncheront dans les médias s’ils ne sont pas satisfaits.

Une astuce pour petits budgets: misez sur l originalité et la belle présentation. Trop de nourriture dans la salle n’est pas toujours le top selon moi. A la soirée Barrell, j’ai découvert Mademoiselle Douceurs. Le positionnement est super sympa: “créer des douceurs sur mesure : parce qu’un événement est forcément unique, il mérite également un gâteau unique et personnel: http://mademoiselledouceurs.com “. Super choix. Super bon.

mademoiselle douceurs

N°8 – Le Photographe et le cameraman

“Tu connais un pote photographe?” toujours la même question. Attention: La différence entre aimer la photo et être photographe est bien grande. Vouloir les plus belles photos pour pas chers, c’est comme vouloir les vacances pas chers. A moins d’un bon plan, le prix est fonction croissante de la qualité.

 eto'o photographe

N°9 – Le woww effect

Le wow. L’effet wowww. Le clou du spectacle. Ce moment inattendu dans la soirée, vous l’avez planifié. Alors certes, ce danseur, chanteur ou magicien ne pourra pas etre l’arbre qui cache la forêt en cas d’événement moyen mais il est souvent l’élément pour lequel le journaliste présent se sent un peu obligé d affirmer avoir passé un moment sympa. C’est la fameuse question bonus que certains profs adorent rajouter.

N°10 – Des remerciements

Le plus facile mais le plus négligé. Une thèse entière pourrait être faite sur le pouvoir du mot merci. Au delà de l événement, vous êtes une entreprise. Mon avis est qu il ne fait JAMAIS considérer ses clients comme étant acquis. Le respect et la reconnaissance de ce qu’ils vous apportent doivent être des constantes.

Une chanson ivoirienne dit: “de la manière dont tu arrives au pouvoir, c’est comme ca tu t en vas”

Prudence donc,  Même les self made millionnaires ne sont rien sans les les clients.

 

Inscrivez-vous à la newsletter sur la page d’accueil pour recevoir d’autres articles