« Bonne année l’arZent » – Réflexion sur les voeux de Bonne année

Il est 23h56. Je ne suis pas quelqu’un de stressé mais bon. C’est quand même dans 4 minutes. Je jette un coup d’œil autour de la table. Toute le monde a les yeux figés sur le foie gras. Mais je croise le regard d’Anne-Lise. Je vois qu’elle aussi n’a pas envie de manquer minuit. 23h57, je prends la parole : « Il est 59 les amis ». Bien joué. Carlos est paniqué et se précipite sur le champagne. 23h58. Il me file une bouteille et prend la télécommande pour mettre France 2. Leur décompte doit être bon. « C’est le service public après tout ». 4, 3, 2, 1 « BONNE ANNEE !!!!!!!! »

Je n’ai pas réussi à ouvrir la bouteille à temps. Cela n’a pas d’importance, on est entre amis, on se souhaite naturellement tout le bonheur du monde. Vite, coupons le son de la TV. Patrick Sébastien chante les Sardines sur France 2.

2014-9

« Santé » Voilà ce que je souhaite dans la bonne humeur à chaque bise. « Meilleurs vœux, plein de bonheur, d’amour,… ». Je ne peux pas m’empêcher d’estimer le degré d’originalité dans ces phrases toutes faites.

En parlant d’amour, vite vite le téléphone. Bon, j’ai été malin, j’ai envoyé un petit message à maman avant que le réseau ne crash à minuit. Je veux appeler mon grand frère mais il ne décroche pas. Il doit surement être en train d’ouvrir une bouteille là bas en Belgique. Mon petit frère m’a devancé en m’envoyant un sms : « Bonne année l’argent ». Une private joke en référence aux gens du quartier qui venaient demander un « cadeau » à ma mère les 1er Janvier du temps où nous vivions en Côte d’Ivoire. L’argent. L’ARGENT. Tiens, peut-on souhaiter de l’argent à quelqu’un ? Ah non. On a dit « Bonheur, Santé Amour ».

Et l’Argent ne fait pas le bonheur.

Certes, je manie l’ironie. Loin de moi l’idée de remettre en cause ce fameux dicton. Simplement, je ne comprends pas que l’étiquette de vice ou de cupidité soit collée sur le front de celui qui s’est fixé l’augmentation de sa richesse comme objectif. D’ici quelques mois, je vais réaliser un de mes plus grands rêves de gosse. Croyez-moi, ce n’est pas grâce à la beauté du jardin de Versaille (sic). Comment ignorer le seul élément (physique) qui relie les personnes aujourd’hui ? Nous passons la majorité de notre temps à en produire. La machine est en marche, nous avons crééé de nouveaux besoins à assouvir. Méchant argent. Tout est de ta faute. Sommes-nous condamnés à vie ? Ton esclave jusqu’à la fin de nos jours ?

L’argent doit être vu comme un moyen et non une fin. Un moyen pour une vision plus grande. Problème. Une grande vision ne peut s’accomplir qu’avec un minimum de liberté. La seule façon de s’affranchir de miss Euros et Dollars n’est-elle pas justement de les contrôler ? Problème. Cela demande beaucoup de travail.

Je vous souhaite beaucoup de travail,

Bonne année

Kahi